Cinq bonnes raisons qui prouvent que les Iraniens n'ont rien à voir avec cela

http://www.nabavionline.com
Téhéran
Sayyed Ebrahim Nabavi
14 septembre 2001

Si vraiment il est possible - Dieu nous en garde - que certains osent imaginer que des Iraniens puissent être impliqués dans les attentats terroristes qui ont visé New York et Washington, il convient d'expliquer, preuves à l'appui, les raisons qui prouvent que les Iraniens n'ont rien à voir avec cela :

1- Tel que cela a été dit au début, sur un laps de temps très court, quatre avions ont été détournés par quatre groupes différents depuis plusieurs endroits du territoire américain. C'est grâce à des pilotes appartenant à ces groupes que les quatre avions ont atteint leurs objectifs. Il s'agit déjà là en soi d'une preuve irréfutable qui montre bien que des Iraniens n'ont pas participé à ces opérations. Cela suppose en effet qu'il y ait eu dans chaque avion au moins deux terroristes expérimentés en matière d'aviation (un pilote et un co-pilote). Il faut ensuite multiplier ce nombre par le nombre d'avions. Or, si en Iran nous avions eu à disposition autant de bons pilotes, la situation de la compagnie nationale " Iran Air " ne serait pas ce qu'elle est !

2- Dans la mesure où une quarantaine de personnes ont participé de façon très synchronisée à cette action terroriste, il apparaît très clairement que des Iraniens ne peuvent en être. En effet, il est pratiquement impossible d'imaginer que quarante Iraniens puissent réaliser une action parfaitement coordonnée sans qu'aucun d'entre eux n'arrive en retard. Si des Iraniens avaient fait cela, au moins 20% d'entre eux seraient arrivés en retard, 10% ne se seraient pas réveillés et 20 autre % d'entre eux auraient éprouvé des remords.

3- Cet acte terroriste a été parfaitement réussi. Bon, et bien dès lors c'est clair que ce ne sont pas des Iraniens qui l'ont fait.

4- C'est impossible que quarante Iraniens puissent se mettre d'accord sur un projet sans qu'ils ne se disputent et sans que cela ne débouche sur des scissions. Si des Iraniens avaient fait cela, à peine les avions auraient-ils décollé que les pirates de l'air se seraient disputés entre eux, une partie aurait éprouvé des remords et les autres auraient finalement décidé de ne pas se crasher mais d'aller faire un tour à Hawaï.

5- Des Iraniens n'ont pas pu faire une chose pareille car cela demande du secret et de la discrétion. Si des Iraniens avaient décidé de faire une telle opération, trente minutes plus tard tout Téhéran aurait été au courant.

(Traduit du persan par Pierre Vanrie)

Back

 

Download Hotmail Amazon Yahoo eBay Translate Contact us gooya 1998-2000